Accueil > Les vignes et le vin > Les vignes
Les vignes

Les vignes

A la fin du XVIIe siècle, la vigne faisait partie intégrante de l’environnement de La Devinière. Plus de quatre siècles après, elle a retrouvé sa place sur le domaine avec l’acquisition d’une parcelle attenante actuellement exploitée pour la production vinicole.

Les vignes de Grandgousier

Selon Rabelais,  le vin possède le pouvoir de remplir l’âme de toute vérité, de tout savoir et de toute philosophie. La boisson que l’auteur tire de son tonneau inépuisable désigne par une joyeuse métaphore le savoir, la bouteille devient le livre, et le vin se fait lire. Des cris poussés à la naissance par Gargantua : À boire ! À boire ! À boire ! À l’oracle de la Dive Bouteille : Trinch ! (Buvez) qui clôture le Cinquième  livre, l’invitation au banquet est de même nature, il s’agit de s’enivrer de connaissances, de humer ce piot (vin) qui demeure le meilleur remède contre l’ignorance.

Plantée en 2004, La Devinière retrouve sa vigne, véritable « trait d’union » entre la maison, l’œuvre et le paysage d’inspiration du roman Gargantua. La vigne constitue l’écrin naturel de cette maison des champs, et lui confère  une dimension supplémentaire « hors les murs » en proposant aux visiteurs une lecture du paysage à la lumière des aventures des géants.

Blanc chenin et cabernet franc sont produits. La dénomination : Clos de La Devinière retenue, s’appuie sur une réalité historique, des gravures anciennes de Gaignières représentent La Devinière ceinte de murs protégeant une vigne, à la fin du XVII siècle.

Dans ce paysage de Touraine marqué par l’imaginaire, Culture et bien vivre se conjuguent au  présent. Vin et livre sont, pour l’auteur de La Dive Bouteille, intimement lié dans le plaisir du corps et de l’esprit.   

Pensez aux visites à déguster pour mêler les plaisirs.